C2DI93 fête ses 20 ans. Récits

Ca fait 20 ans qu'on agit, on a tous droit à un CDI !

C2DI93 soutient des recrutements durables depuis 20 ans, en proposant aux employeurs de changer leurs pratiques de recrutement. On a demandé à des professionnels de nous raconter...*

"Aujourd'hui, j'ai un CDI, un logement. Je peux réfléchir à la suite."

" M. P. a été présenté à C2DI93 par la Maison de l'emploi de la ville où il était hébergé. Apres un premier contact téléphonique, il a été invité très vite à une réunion collective de présentation de l'association qui s'enchainait avec un entretien individuel avec une chargée de mission. Celle-ci lui a demandé ce qu'il savait faire, ce qu'il avait envie de faire et ce dont il avait besoin comme type d'emploi. « - Ca vous pouvez le faire ? - Oui je peux le faire ». Elle a tout de suite fait le lien avec une entreprise qu'elle connaissait, elle a validé avec eux au téléphone qu'ils avaient toujours un besoin de recrutement. Puis, elle l'a aidé à se préparer pour l'entretien. Trois jours après, ils étaient tous les deux en rendez-vous sur le site de travail. M.P. se souvient qu'il n'avait même pas l'argent pour payer le transport et qu'il avait eu une amende. Sur place, le responsable de site de l'entreprise a expliqué à M.P. ce qu'il fallait faire, lui a demandé s'il saurait faire. Et ils se sont mis d'accord. M.P. a signé son CDI.

Il devait être embauché comme économe, mais le contrat a été signé comme agent polyvalent. Son poste s'est bien passé, dés le début. Il y avait un gros besoin dans l'économat dans lequel il été embauché (pour une entreprise de restauration rapide dans le secteur des aéroports), il a fait ses preuves. Il a reçu beaucoup de reconnaissance, il travaillait bien en équipe. Il aurait dû évoluer vers économe, dont il faisait officieusement le travail, mais après la grève des transport et la crise sanitaire, les effectifs ont été fortement réduits. M.P. fait maintenant de la vente à emporter pour cette même entreprise, même si ça ne correspond pas à l'évolution de fonction qu'il aurait souhaité. Pour l'instant, cela paie le loyer, et donc, c'est bien. Cela fait maintenant 2 ans qu'il est salarié là-bas. La chargée de mission est passée deux fois, sur les premiers temps de sa prise de poste. Ils ont beaucoup échangé, M. P. ayant pas mal de questions à lui poser. La chargée de mission l'a encouragé à se positionner dans la relation avec son employeur.

Avant il avait passé un an en recherche d'emploi. Il postulait un peu partout, parfois n'avait pas de réponse, parfois ça ne collait pas. Aucun encouragement...
Ce CDI, ça a tout changé dans sa vie. Quand il a été embauché, il était hébergé dans 8 m2 avec sa femme enceinte et ses 3 enfants, par une association d'hébergement d'urgence. 6 mois après son CDI, il a eu un logement, par Interlogement93, avec 3 chambres et un séjour.

Ce CDI, ça a marqué la fin d'une période difficile de sa vie. Il y a quelques années, suite à différents evenements qui lui ont fait perdre son emploi, il s'est retrouvé à la rue. Puis sa famille a été hébergée par le 115, mais pas lui. Il squattait chez ses frères et soeur. Ils le dénigraient beaucoup, parlaient mal de lui. C'était impossible de penser à chercher un l'emploi.

Enfin, la famille a été regroupée dans cette petite chambre. Etre ensemble, avoir un toit sur la tête, ça l'a tout de suite re-concentré sur la recherche d'un travail. Pour chercher un emploi, la première condition, c'est de vivre dans une certaine dignité.

A C2DI93, le plus important, ça a été que la chargée de mission cible vite ses capacités, et les compare avec les besoins d'un employeur. Pour accéder à un logement adapté, M.P. avait besoin de trouver rapidement un emploi de longue durée, si possible sans passer par un parcours de formation ou par un poste court en insertion.

Aujourd'hui, il a un CDI, un logement. Il peut réfléchir à la suite."

*entretiens téléphoniques, retranscrit au plus pres, et compte-rendu validé par l'interlocuteur.